Li Yuanchao : ’’toujours garder à l’esprit la traite négrière”

A la une Actualité Gorée dans la presse
Le vice-président de la République populaire de Chine, Li Yuanchao, a invité, dimanche, à ’’toujours garder à l’esprit’’ la période de la Traite négrière, dont des millions d’Africains ont été victimes, entre le 15e et le 19e siècle.
 
“Il faut non seulement toujours garder à l’esprit cette époque d’humiliation, mais il faut aussi garder à l’esprit le temps de lutte pour détruire ce système d’esclavage et d’oppression”, a-t-il déclaré après avoir suivi attentivement le récit d’Eloi Coly, le conservateur de la Maison des esclaves de Gorée qu’il visitait, au large de Dakar.
 
Se disant “très ému” par cette visite, le vice-président chinois dit mesurer “la tragédie vécue par le peuple africain” à travers le commerce triangulaire. 
 
“A travers cette Maison des esclaves, on voit la tragédie vécue par le peuple sénégalais et tous les peuples africains dans le passé”, a-t-il souligné en présence du ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, et de nombreux officiels sénégalais. 
 
La Chine également, par le passé, a été “victime de l’impérialisme occidental’’, a relevé Li Yuanchao, qui a entamé samedi une visite officielle de trois jours au Sénégal.
 
“Au Tibet, il y a eu l’esclavage, il faut tout faire pour éviter ce genre d’oppression”, a-t-il dit, avant d’ajouter que “sur ce point, nos cœurs sont unis avec les peuples africains”. 
 
Selon lui, le temps de l’esclavage est certes “révolu” désormais, mais “nous ne pouvons jamais le permettre de revenir”, a déclaré le vice-président chinois.
 
“Nous ne pouvons pas oublier ce passé pour nous-mêmes, mais pour les jeunesses d’aujourd’hui”, a soutenu Li Yuanchao, appelant à travailler toujours pour “un système de qualité, de liberté et de démocratie”.
 
“La Chine et les Africains peuvent travailler ensemble pour rendre notre monde meilleur”, a ajouté Li Yuanchao, qui a reçu des mains de l’équipe municipale de Gorée, le “certificat de citoyen honorifique” de l’Ile et un tableau en guise de cadeau. 
 
Il en a offert à son tour, puis a écrit, sur le livre d’or de la Maison des esclaves : “Gardons à jamais l’histoire et bâtissons ensemble l’avenir’’.
 
Au terme de ce déplacement à Gorée où il a visité des lieux et espaces symboliques de l’île, le vice-président dit espérer que “Gorée sera la perle du Sénégal, comme le Sénégal est la perle de l’Afrique”.
 
Auparavant, M. Li Yuanchao a visité le Grand-Théâtre national de Dakar (GTN) et le Musée des civilisations noires (MCN), deux infrastructures en cours de réalisation avec la contribution de la Chine.
 
APS/ http://www.aps.sn/actualites/culture/article/visite-a-la-maison-des-esclaves-de-goree-le-vice-president-chinois-appelle-a-detruire-le-systeme-d-esclavage-et-d-oppression

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.