Les Martiniquais se recueillent sur l’île de Gorée

80 Antillo-Guyanais sont au Sénégal à l’invitation du MIR Martinique, le Mouvement international pour les réparations. Après un colloque sur la traite négrière et ses conséquences organisé jeudi (26 avril), ils ont passé la journée de vendredi (27 avril) sur l’île de Gorée.

Gorée, celle que l’on surnomme “l’île-mémoire” abrite la Maison des esclaves, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1978. Ce lieu mémoriel symbolique, d’où ne furent déportés que peu d’Africains entre le XVe et le XIXe siècles, par rapport à d’autres ports comme Ouidah au Bénin, Bimbia au Cameroun, le Ghana, Saint-Louis au Sénégal, est devenu un haut lieu de pèlerinage de la traite transatlantique.

La délégation composée de membres du MIR Martinique (Mouvement international pour les réparations) et d’invités a pu s’y recueillir pendant 1h30. Un moment chargé d’émotion, entre chants et larmes, où chacun a individuellement fait face à l’océan au pas de la porte du non-retour.

 

Source: la1ere.francetvinfo.fr/