Aller à…

Gorée sur le web

RSS Feed

Histoire

Gestion du volet histoire de Gorée : Le collectif international propose une administration spéciale

Depuis le 9 mai, date alors retenue pour l’inauguration d’une place de l’Europe à Gorée, la vague d’indignation gagne du terrain, eu égard à la valeur symbolique de l’île, rappelant une page sombre de l’histoire de cet Occident esclavagiste. D’où le cri du cœur de Daouda Guèye, porte-parole du collectif international, qui a animé une

Un archéologue prévient sur les conséquences de la destruction du patrimoine de Gorée

L’archéologue sénégalais, Ibrahima Thiaw a appelé à la préservation de l’héritage culturel de Gorée classée au patrimoine mondial par l’UNESCO, en alertant sur les conséquences d’une éventuelle destruction des vestiges archéologiques et architecturaux de cette île-mémoire. “L’île de Gorée doit tout à son patrimoine. Sans le patrimoine, Gorée ne subsiste pas. Et cet héritage culturel que

Au large de Gorée, symbole de l’esclavage, l’archéologie sous-marine a le vent en poupe

Ibrahima Thiaw contemple depuis une plage de Dakar les îles qui bordent la capitale du Sénégal. Avec sa petite équipe de plongeurs, l’archéologue s’apprête à partir à la recherche d’épaves gisant, il en est certain, à quelques encablures de la plus célèbre d’entre elles, Gorée, symbole de la traite négrière. Du 15e au milieu du

Armand Angrand Maire de Gorée et de Dakar en 1934

(1892-1964) fut maire de Gorée et de Dakar en 1934 Fils de Léopold Angrand (1859-1906), notable métis descendant de Signare de Gorée. Petit-fils de Pierre Angrand (1820- ?), riche armateur et négociant de Joal, et d’Hélène de Saint-Jean (1826- 1859), petite-fille d’Estoupan de Saint-Jean qui signa la capitulation de Gorée en 1758 face aux Britanniques. Il a écrit un guide élémentaire destiné aux Européens (Manuel français–ouolof, avant-propos de Théodore Monod),

Léopold Angrand (1859-1906)

Léopold Angrand (1859-1906) est un notable métis descendant de signare de Gorée. Fils de Pierre Angrand (1820-?) et de la riche signare Hélène de Saint-Jean (1826-1859, morte en couche), elle-même petite-fille du gouverneur Estoupan de Saint-Jean et de la signare Marie Thérèsse Rossignol. Léopold Angrand fut marié à Mathilde Faye Guéloware, nièce du Bour (roi) Sine

L’île de Gorée et St-Louis, témoins de la colonisation du Sénégal

L’île de Gorée, au large de Dakar, accueillait par le passé les marchés d’esclaves, destinés à rejoindre l’Amérique du Sud et l’Europe. L’île de Gorée et Saint-Louis, au Sénégal -pays d’Afrique Occidentale situé bord de l’Océan Atlantique et considéré comme le pays d’Afrique le plus prospère-, gardent toujours les traces de la colonisation. Le Sénégal

Jean Baptiste BELLEY : Il y a 220 ans, un Sénégalais participait à la première abolition de l’esclavage

Si l’histoire n’est pas sensée mentir, elle a tendance à oublier des pans entiers de sa composante. Une assertion qui vaut pour l’abolition de l’esclavage du 27 avril 1848 obtenue sous l’impulsion de Victor Schoelcher.  En effet, la grande histoire oublie trop peu un certain 4 février 1794 et le rôle de Jean-Baptiste Belley, un « Sénégalais »

L’émouvant récit d’un élève sénégalais sur l’esclavage à Gorée

Le jeune Mohamed Sy, sénégalais en classe de CE2, habitant l’île de Gorée connue comme un ancien comptoir des esclaves, raconte le déroulement de l’esclavage dans sa ville. Devant une assistance ébahi, Mohamed Sy livre une présentation plus de 3 minutes une présentation riche et argumentée avec des dates de faits historiques rigoureusement exactes. Son

Le musée de la Femme Henriette-Bathily

Le musée de la Femme Henriette-Bathily est une institution sénégalaise fondée d’après un projet conçu dès 1987 par le cinéaste Ousmane William Mbaye et lancée en juin 1994 sous la direction d’Annette Mbaye d’Erneville. Situé jusqu’en 2014 sur l’île de Gorée, face à la Maison des Esclaves, il est transféré à Dakar, dans une des

Articles plus anciens››