Carte postale – Oumar Blondin Diop, suicidé ou torturé ?

Actualité Gorée dans la presse Histoire

A Gorée, a eu lieu la pose d’une plaque en hommage à Omar Blondin Diop, décédé à Gorée il y a 40 ans, dans la prison devenue musée historique. C’était un jeune étudiant brillant, diplômé de l’école normale supérieure, qui avait rencontré Jean-Luc Godard à Paris et tourné pour lui dans la Chinoise en 1967. Au Sénégal, à la suite de mai 68 en France, les consciences politiques et les idées révolutionnaires s’éveillaient.

Lors d’une visite à Dakar de Pompidou à son ami Senghor en 1971, la bibliothèque de centre culturel français, « symbole de l’aliénation culturelle », fut incendiée. Deux frères cadets de Blondin Diop furent arrêtés. Celui-ci décida alors de quitter la France mais il fut lui-même arrêté au Mali et accusé de terrorisme et d’espionnage (sic).

Enfermé à Gorée, on le retrouva pendu le 11 mai 1973. Officiellement, il s’agissait d’un suicide mais des actes de torture furent immédiatement suspectés. La population exprima sa colère et, pendant quelque temps, le Sénégal fut au bord du chaos